Bolivie

Contexte

L’année 2020 a été une année électorale caractérisée par une polarisation aigüe entre le Mouvement vers le socialisme (MAS), et le pouvoir exécutif transitoire de l’administration Añez. Pendant cette période transitoire, le pays a connu une série de violations des droits humains et de scandales de corruption, mais a aussi dû réagir à la pandémie de Covid-19. Le gouvernement transitoire a pris des mesures strictes de confinement qui ont mis en évidence les faiblesses structurelles des systèmes économiques, de santé et d’éducation et les inégalités de genre. La crise liée à la Covid-19 a eu des effets dévastateurs pour les travailleur·euse·s ouvrier·ère·s qui ont perdu leur emploi sans octroi de bénéfices sociaux. Le chômage a triplé entre 2019 et 2020 pour atteindre 12 % ; on recense plus de 5000 travailleur·euse·s licencié·e·s pendant la crise. Une grande partie de l’activité professionnelle se situe dans l’économie informelle (80 % de femmes) et c’est précisément dans ces secteurs que les travailleur·euse·s ont perdu près de 70 % de leurs revenus. La crise a aussi provoqué une augmentation des cas de violence contre les femmes,

Notre action

Solsoc, avec ses 4 partenaires boliviens, la Fondation PASOS, AYNI, REMTE et FUNDDASUR, soutient des Initiatives d’Économie Sociale et Solidaire (IESS) gérées par des producteur·rice·s paysan·ne·s dans les régions de Sucre et de La Paz, avec un focus particulier sur les femmes et les jeunes. Les stratégies du programme visent à renforcer et légaliser les IESS, promouvoir la production écologique, l’accès aux marchés à des prix équitables afin de générer des emplois décents, durables, , solidaires et inclusifs. Nos partenaires boliviens portent une attention particulière au respect de l’environnement, à l’équité de genre et générationnelle. Dans le domaine syndical, Solsoc et la FGTB Horval appuient l’École Nationale Syndicale de la Confédération Générale des Travailleur·euse·s Ouvrier·ère·s (Fabriles) de Bolivie (CGTFB), la Fédération des Travailleur·euse·s du secteur de l’HORECA. Les actions menées visent à former et renforcer les capacités des travailleur·euse·s dans leurs actions de plaidoyer pour la défense de leurs droits au travail. 

4

ORGANISATIONS PARTENAIRES BOLIVIENNES

25

Organisations locales appuyées

1,9

millions d'euros d'apport financier de Solsoc en 5 ans

Témoignage

Depuis 2017, je suis membre de l’association départementale de producteur. rice.s de légumes propres de Chuquisaca — APROHOLICH, soutenue par la Fondation PASOS et Solsoc. Les formations au sein de l’association m’ont aidée à renforcer mes capacités dans la production de produits maraîchers, afin de produire de manière propre et écologique, sans produits agrochimiques. Aujourd’hui, avec ma famille, nous produisons plus de 35 variétés de légumes et de fruits. Nous emmenons nos produits dans l’espace commercial de l’ECOFERIA de notre village où nous les vendons directement aux consommateur.rice.s. Avant, nous vendions nos produits à des intermédiaires qui ne les payaient pas un prix juste. Mais depuis que nous faisons partie de ce circuit court, nos bénéfices ont augmenté et nous ont permis d’améliorer nos revenus.

Doña Esperanza Saygua, Communauté Naranjos, Municipalité de Sucre

Nos partenaires

Soutenus par

En utilisant le site Internet ayant pour URL www.solsoc.be, vous consentez à ce que les cookies puissent être placés sur votre appareil conformément à la présente Politique d'Utilisation des Cookies.
J'accepte