RDC

Contexte

L’année 2017 en RD Congo a confirmé la dégradation des conditions de vie de la population amorcée depuis 2014. Le pays s’enlise dans une crise politique qui pourrait devenir explosive. L’accord signé entre l’opposition, la majorité présidentielle et la société civile le 31 décembre 2016 n’a pas été respecté. La réduction des libertés individuelles, les interpellations et arrestations arbitraires des acteurs de la société civile et la répression violente des manifestations d’expression démocratique sont de plus en plus inquiétantes. La montée de l’insécurité dans cinq provinces déclenche une crise humanitaire sans précédent et le déplacement massif des populations. L’absence de politique agricole à l’Est maintient les agriculteurs dans la pauvreté. Sur le plan économique, la chute du cours mondial des matières premières a signifié moins de rentrées et donc une baisse du budget.

Notre action

Le programme 2017-2021 de Solsoc renforce les capacités de ses partenaires actifs en matière de mobilisation citoyenne et de plaidoyer pour l’amélioration des conditions de travail et une meilleure protection sociale, en particulier pour les jeunes et les femmes. Concrètement, le programme permet d’accompagner 3 mutuelles de santé pour qu’elles agissent pour plus de qualité dans les soins de santé. Solsoc appuie des organisations de paysan(ne)s, de jeunes et des comités de marchés urbains pour qu’ils améliorent et diversifient leurs productions et services, et ainsi évoluent vers des entreprises d’économie sociale et solidaire. De plus, Solsoc soutient des dynamiques d’action citoyenne pour qu’elles influencent les politiques publiques à tous les niveaux et qu’elles soient un canal de communication entre la population et les autorités compétentes pour les thématiques traitées et la lutte contre la corruption.

3

Organisations partenaires

37

Organisations locales soutenues

2.7

Millions d'euros rapport financier de solsoc

Témoignage

Moi, Monote Etoza, père de 6 enfants, commence à améliorer les conditions de vie de ma famille. En ma qualité de réparateur de motos, j’ai dépensé beaucoup d’argent pour faire accéder ma famille aux soins de santé. Compte tenu de mes possibilités financières assez maigres, j’ai été obligé de m’endetter auprès de tierces personnes ou de pratiquer l’automédication.. Aujourd’hui, avec ma carte de membre de la LONALO , que je qualifie de "laisser-passer", toute ma famille accède à des soins de santé de qualité à n’importe quel moment. Nous sommes tous bien accueillis au niveau des formations sanitaires et traités avec considération et respect.

Monote Etoza, membre de la mutuelle LONALO

Nos partenaires

Soutenus par

En utilisant le site Internet ayant pour URL www.solsoc.be, vous consentez à ce que les cookies puissent être placés sur votre appareil conformément à la présente Politique d'Utilisation des Cookies.
J'accepte