S'informer

UNE SEMAINE SOUS LE SIGNE DE LA PROTECTION SOCIALE AU BURUNDI

UNE SEMAINE SOUS LE SIGNE DE LA PROTECTION SOCIALE AU BURUNDI

Ce mardi 1er septembre, dans la province de Muramvya, les officiels de la santé faisaient aussi leur rentrée en inaugurant l’ouverture de la semaine dédiée à la protection sociale et à la mutualité. Une campagne lancée à l’initiative de la Plateforme des Acteurs des Mutuelles de Santé au Burundi (PAMUSAB)[1] et du Ministère en charge de la protection sociale et destinée à sensibiliser les Burundais·e·s sur la nécessité de s’affilier à une mutuelle de santé pour avancer vers une Couverture Santé Universelle.

De gauche à droite, Diomède NZAMBIMANA Gouverneur de la Province de Muramvya et Ministre de la Solidarité Nationale, des Affaires Sociales, des Droits de la Personne Humaine et du Genre, Mme Imelde SABUSHIMIKE, représentante de l’ethnie Batwa, et le Dr Edouard NKURUNZIZA, Président de la PAMUSAB, lors des cérémonies d'ouverture de la semaine dédiée à la protection sociale et à la mutualité, 1er septembre 2020.

Au Burundi, la grande majorité de la population vit en milieu rural et tire ses maigres revenus de l’économie informelle. Pour ces familles, il est difficile de payer la cotisation à une mutuelle de santé. Pourtant, sans un mécanisme de protection sociale, faire face au coût des soins de santé et d’autres événements comme les décès s’avère assez pénible. Celles et ceux qui parviennent à adhérer aux mutuelles de santé apprécient ce système qui présente plusieurs atouts : la solidarité, l’équité, la proximité, la contribution à l’amélioration des soins de santé.

Le document de Politique Nationale de Protection Sociale adopté en 2015 établissait que « la protection sociale est envisagée avant tout comme un droit fondamental de l’être humain, un facteur de cohésion sociale et par là concourt à la paix et à l’insertion sociale et à la solidarité nationale, un investissement et non pas seulement comme une source de dépenses. Pour une adhésion volontaire éclairée, la population doit être sensibilisée aux valeurs et principes de la protection sociale. »

C’est dans cette optique et avec une volonté affichée de relancer le processus de mise en place d’une Couverture Santé Universelle au Burundi, que le Ministère de la Solidarité Nationale, des Affaires Sociales, des Droits de la Personne Humaine et du Genre, en collaboration avec la PAMUSAB, a trouvé opportun d’informer la population sur la protection sociale en général et en particulier de l’inciter à adhérer dans les mutuelles communautaires de santé.

Cette campagne a ainsi débuté ce mardi 1er septembre par un atelier de réflexion sur l’état des lieux de la mise en œuvre de la Politique Nationale de Protection Sociale et les mécanismes de couplage des mutuelles de santé avec les organisations d'économie sociale et solidaire. Plusieurs invités de marque ont été conviés à ces cérémonies dont les hauts cadres du Ministère en charge de la protection sociale, du Ministère de l'intérieur, du Ministère de la Santé, les députés élus de la Province de Muramvya et Muyinga (ex Ministre en charge de la protection sociale), les administratifs, différents cadres et intervenants dans le secteur de la protection sociale, les représentants d'autres institutions de protection sociale, les leaders syndicaux et religieux et les représentants des mutuelles communautaires de santé.

Le but de l’atelier était d'échanger sur les voies et moyens pour aboutir à l'extension de la protection sociale au Burundi. Après avoir passé en revue l'état des réalisations des recommandations de l'année dernière, la place a été donnée aux échanges et propositions de nouvelles recommandations. Les participants ont convergé sur le fait que des décisions politiques sont capitales pour faire avancer l'extension de la protection sociale dans le pays.

Le reste de la semaine est consacrée à des visites de sensibilisation dans différentes provinces du pays où le taux d'adhésion reste encore faible : à Mwaro, Bururi, Rumonge, Cibitoke, Kayanza et Muramvya. Un spot publicitaire est régulièrement diffusé sur les ondes des différents médias en langue nationale pour annoncer ces activités.

 

 


[1] La PAMUSAB regroupe les organisations actives dans la promotion des mutuelles de santé de santé au Burundi. Ceux-ci sont : la MUNASA (partenaire de WSM), MEMISA, UCODE (partenaire de Louvain Coopération), FVS et ADISCO (partenaire de Solsoc). Les actions du Secrétariat Exécutif de la PAMUSAB sont soutenues par Solsoc en collaboration avec Solidaris à travers le programme « Travail Décent » cofinancé par la DGD.

En utilisant le site Internet ayant pour URL www.solsoc.be, vous consentez à ce que les cookies puissent être placés sur votre appareil conformément à la présente Politique d'Utilisation des Cookies.
J'accepte