S'informer

Liliana Vargas en tournée en Belgique

Liliana Vargas en tournée en Belgique

Liliana est coordinatrice au sein du partenaire de Solsoc ATI, ONG colombienne défendant les droits économiques et sociaux des femmes, paysan·ne·s, indigènes et afro-colombien·ne·s. Du 21 au 28 septembre, elle nous a rendu visite dans le cadre d’une mission de plaidoyer. L’objectif ? Présenter au public belge la situation des droits humains et du travail décent en Colombie.

Le dimanche 22 septembre, Liliana a participé à la projection du documentaire Tierra de Lucha, réalisé par Solsoc, FOS et IFSI avec le soutien de son ONG, au festival Manifiesta, à Bredene. La projection a été suivie par un débat riche en échanges. Elle y a présenté le contexte socio-politique actuel, ainsi que les conditions des travailleur·euse·s. Notre chargée de communication et coréalisatrice du documentaire, Ioanna Gimnopoulou, était également au rendez-vous. Elle y a présenté les faces cachées du documentaire, le fameux « behind the scenes ». Une deuxième projection a eu lieu le mardi 24 septembre, cette fois-ci à Bruxelles, au Cinéma Aventure. Elle a été organisée par la CBC (Coordination Belge pour la Colombie), dont Solsoc est membre. Pour cet événement, la CBC a pu également compter sur la présence de Soraya Gutiérez Argüello, présidente de l’ONG Cajar qui travaille pour la défense des droits humains et la construction de la paix en Colombie. Une salle pleine et un public averti, mission accomplie !

Mais le but de cette mission n’était pas seulement de sensibiliser le grand public autour de la question des droits humains en Colombie. Il s’agissait également de présenter un rapport faisant le bilan de la première année du Président Ivan Duque au pouvoir aux décideur·euse·s belges et de solliciter leur appui. Dans ce cadre, notre partenaire a notamment rencontré la députée PS Véronique Jamoulle et l’assistant de Julien Uyttendaele. Cette rencontre était d’autant plus importante que le Parlement bruxellois est le seul à ne pas avoir ratifié le Traité de Libre Echange entre l’Union Européenne, la Colombie, le Pérou et l’Equateur. Les membres du gouvernement bruxellois en ont profité pour réitérer leur soutien à Solsoc et leur engagement pour le respect des droits humains en Colombie. D’autres rencontres, notamment au Parlement européen, ont également été organisées avec l’appui de notre partenaire, la plateforme Oidhaco. La lutte continue…

Une interview de Liliana Vargas reprenant notamment les conclusions du rapport sera publiée dans la prochaine newsletter. Stay tuned !

En utilisant le site Internet ayant pour URL www.solsoc.be, vous consentez à ce que les cookies puissent être placés sur votre appareil conformément à la présente Politique d'Utilisation des Cookies.
J'accepte