S'informer

COLOMBIE : DES SYNDICALISTES MENACÉS DE MORT

COLOMBIE : DES SYNDICALISTES MENACÉS DE MORT

Communiqué

4 février 2020

Le Réseau National d’Agriculture Familiale de Colombie (RENAF), les organisations nationales syndicales et de défense des droits humains, SINALTRAINAL, USTIAM, SINTRACATORCE et ATI, les organisations internationales belges FGTB Horval et SOLSOC, ainsi que SWISSAID Colombie tirent la sonnette d’alarme concernant la situation d'insécurité que connait actuellement Julian Alberto Medina Salgado. Julian Alberto est représentant des pêcheurs artisanaux des Caraïbes colombiennes, président de CONFEPESCAR (Confédération des pêcheurs artisanaux et des aquaculteurs des Caraïbes colombiennes), vice-président de CORPAGOLFO dans le golfe de Morrosquillo et représentant légal d'APESCORDEL dans la municipalité de Santiago de Tolú, organisations membres de CORPAGOLFO dans la municipalité de Santiago de Tolú. Il est également Vice-président du CORPAGOLFO dans le golfe de Morrosquillo et représentant légal de l'APESCORDEL dans la municipalité de Santiago de Tolú, des organisations membres du RENAF.  Toutes ces organisations ont dénoncé devant le bureau du procureur, faisant figure d'autorité compétente, les appels téléphoniques reçus par Julian Alberto Medina Salgado les 6 et 7 janvier 2021 le menaçant de quitter la région avec sa famille dans 72 heures sous peine d'être tué.

Dans sa plainte, Julian Alberto Medina souligne que lui et son association doivent quitter le golfe de Morrosquillo.  Si il ne le fait pas dans les délais impartis, les hommes du Clan du Golfe vont proceder à son exécution. Il est à souligner qu'il a vécu une situation similaire il y a quatre ans. Alors qu’il luttait contre les pratiques illégales des chalutiers dans le golfe de Morrosquillo et contre la déprédation de l'écosystème, il a aussi été l’objet de menaces de mort.

Les organisations signataires de ce communiqué expriment leur solidarité avec le leader et camarade Julián et nous demandons de toute urgence : qu’une enquête soit effectuée, que Julian Alberto Medina bénéficie d’une protection, le temps que l'on détermine l'origine des menaces. Si nous n'agissons pas rapidement et conformément aux mesures de protection convenues avec Julián et sa famille, au vu de l’alerte donnée par nos organisations, la responsabilité de ce qui lui arrivera ainsi qu'à sa famille incombera également aux autorités respectives chargées de sa protection, de l’enquête et de la poursuite des responsables de ces menaces.

Les organisations nationales et internationales assureront le suivi de cette affaire dans le cadre plus large du contexte hostile que vivent actuellement les leaders sociaux en Colombie. Plus particulièrement ceux qui font partie des organisations avec lesquelles nous avons établi des alliances ainsi qu’un accompagnement, dont le travail est axé sur la production et la commercialisation d'aliments issus d'économies paysannes familiales et communautaires.  Nous défendrons ensemble le droit fondamental à la vie, en accord avec d'autres droits spécifiques tels que les droits des paysans et autres travailleurs ruraux, établis par la constitution colombienne et les traités internationaux.

Être un leader social n’est pas un crime !

 

Organisations signataires

Confédération générale des travailleurs de Belgique FGTB Horval

SOLSOC

Swissaid Colombie

Association pour le travail interdisciplinaire ATI

Syndicat national des travailleurs de l'industrie alimentaire SINALTRAINAL

Syndicat national des travailleurs de l'industrie sucrière 14 juin SINTRACATORCE

Syndicat des travailleurs de la brasserie, des boissons, du malt alimentaire et des industries similaires USTIAM

En utilisant le site Internet ayant pour URL www.solsoc.be, vous consentez à ce que les cookies puissent être placés sur votre appareil conformément à la présente Politique d'Utilisation des Cookies.
J'accepte