Palestine

Contexte

Durant l’année 2018, la situation politique en Palestine s’est dégradée notamment après les multiples mesures hostiles prises par l’administration Trump envers les territoires occupés (Reconnaissance illégale de Jérusalem comme capitale d’Israël, arrêt du financement de l’UNRWA qui est l’agence de l’ONU pour les réfugié∙e∙s palestinien∙ne∙s). L’occupation s’est intensifiée avec les démolitions aléatoires de villages palestiniens en Cisjordanie, l’annexion de terres et les déplacements forcés des populations bédouines (cas du village bédouin de Khan Al Ahmar). De plus, les rapports des Nations Unies se montrent alarmistes face à une situation environnementale, économique et politique qui sera invivable d’ici 2020. La Marche du retour, pourtant pacifique, continue d’être réprimée par l'armée israélienne faisant chaque mois des mort∙e∙s et des blessé∙e∙s principalement parmi les jeunes.

Notre action

Solsoc travaille avec deux organisations partenaires en Palestine, Ma’an et PAC. Elles travaillent avec les jeunes hommes et femmes, les étudiant·e·s, les jeunes employé·e·s et les jeunes chômeur·euse·s, ainsi qu’avec des organisations locales et des décideurs, à Gaza et en Cisjordanie (y compris Jérusalem Est). Ces organisations entendent développer des espaces pour la discussion, l’échange d’idées et d’expériences pour renforcer le positionnement des jeunes sur les problèmes qui les concernent en encourageant leur responsabilité sociale et leur participation citoyenne. Elles facilitent la mise en réseau et les alliances avec certains acteurs clés afin de travailler sur des enjeux communs et de se réapproprier l’identité palestinienne. Nos partenaires conscientisent également les jeunes à l’existence de modèles socio-économiques alternatifs et renforcent leurs compétences techniques pour développer des initiatives d’économie sociale et solidaire.

D’autre part Solsoc soutient la PGFTU, le principal syndicat palestinien, et en particulier avec les travailleur·euse·s du secteur des carrières de pierre. L’objectif du programme est de sensibiliser et former les travailleur·euse·s de ce secteur, et en particulier sur les mesures de santé et sécurité au travail. Par ailleurs, il mène également des actions de plaidoyer pour améliorer le respect des droits des travailleur·euse·s, notamment l’application, voire l’extension du Code du travail.

3

ORGANISATIONS PARTENAIRES

52

ORGANISATIONS LOCALES SOUTENUES

1,6

MILLIONS D’EUROS D'APPORT FINANCIER DE SOLSOC EN 5 ANS

Témoignage

Je travaille au sein du programme depuis 2016 comme coordinatrice au centre régional Al-Awda, situé au nord de la Cisjordanie. Grâce à cet emploi, j’ai développé des compétences en gestion de projet. Aussi, j'ai appris à faire preuve d’adaptation et à gérer des situations inattendues dans un contexte très instable. Je travaille principalement avec des jeunes comme moi, ils m’inspirent et me permettent d’envisager un futur meilleur. Je suis fière de m’exprimer et de faire remonter les besoins des jeunes. Ce qui me touche le plus dans le programme c'est l’esprit dans lequel sont menés les projets auprès des jeunes, et l’empreinte laissée par ces actions.

Adeen Ibrahim Daher, Coordinatrice du Centre Al Awda

Nos partenaires

Soutenus par

En utilisant le site Internet ayant pour URL www.solsoc.be, vous consentez à ce que les cookies puissent être placés sur votre appareil conformément à la présente Politique d'Utilisation des Cookies.
J'accepte