Maroc

Contexte

Après le « printemps marocain » de février 2011 et une réforme constitutionnelle impulsée par la monarchie, le dialogue social avec la société civile s’est rapidement évanoui. Au Maroc, l’expansion du secteur privé, via des investissements étrangers, s’opère au détriment du secteur public. Le taux de chômage, surtout parmi les jeunes, ne cesse d’augmenter tandis que celui de scolarisation, notamment des filles, reste très faible. Depuis fin 2016, on assiste à de nouvelles mobilisations populaires. Initialement déclenchées dans le Rif, en réaction à la mort accidentelle d’un jeune poissonnier qui voulait empêcher la destruction de sa marchandise saisie par la police, elles se sont étendues à d’autres régions du pays. Ces revendications sociales portent sur la fin de la corruption, la construction d’hôpitaux, d’universités, la création de services publics et d’emploi, la promotion d’équipements culturels et de loisirs et enfin, sur l’arrêt des expropriations des terres collectives.

 

Notre action

Au Maroc, Solsoc et 3 organisations partenaires, l’AFAQ, AJR et l’IFAAP appuient des associations de quartier de Casablanca et des initiatives d'économie sociale et solidaire afin de les renforcer sur le plan technique, stratégique et politique. Ce soutien permet également de créer des espaces de concertation avec d’autres acteurs au niveau local, national et international autour de la promotion de l’économie sociale et de l’accès à la protection sociale pour tous, en particulier les jeunes et les femmes. Concrètement, 15 associations et 20 initiatives d'économie sociale et solidaire de 6 quartiers du Grand Casablanca sont concernées par cet appui. Elles développent des projets de quartier sur base des besoins exprimés par les citoyens dans les domaines de la santé, la jeunesse, l’éducation, l’économie sociale et solidaire, l’égalité des chances, l’environnement et l’accès aux services publics.

Enfin, la dimension de plaidoyer politique est particulièrement présente au Maroc. Solsoc et ses partenaires sont en effet soucieux de relayer vers les pouvoirs publics les préoccupations des jeunes et des femmes, les incluant ainsi dans les politiques qui les concernent et les impliquant dans les processus de décisions.

 

3

ORGANISATIONS PARTENAIRES MAROCAINES

30

ORGANISATIONS LOCALES SOUTENUES

1.2

MILLIONS D'EUROS D'APPORT FINANCIER DE SOLSOC

Témoignage

Je suis divorcée avec deux enfants. J’ai participé à des rencontres organisées par l’association Nass Labita. Ces rencontres englobaient une cinquantaine de femmes du quartier. J’étais parmi les 4 sélectionnées pour bénéficier d’une unité de production de pâtisserie, nous avons même été encouragées par le reste du groupe ! On avait hâte de commencer... L’association a bien insisté sur le fait qu’il fallait être solidaires entre nous pour faire réussir notre projet. Aujourd’hui, on est débordées par les commandes et nous pensons à agrandir notre projet pour pouvoir répondre à de plus gros clients.

Aziza Souissi, maman pâtissière du quartier Mohammadia à Casablanca

Nos partenaires

Soutenus par

En utilisant le site Internet ayant pour URL www.solsoc.be, vous consentez à ce que les cookies puissent être placés sur votre appareil conformément à la présente Politique d'Utilisation des Cookies.
J'accepte