Colombie

Contexte

268.000 morts, 45.000 disparus et 7 millions de déplacés: triste bilan d’un conflit qui dure depuis plus de 50 ans. L’année 2016 a été une année phare pour la Colombie. En septembre 2016, le président colombien Juan Manuel Santos a signé un accord de paix avec les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC). Mais malgré les déclarations de bonnes intentions gouvernementales la présence de groupes paramilitaires et la force politique des partis traditionnels liés aux grands intérêts économiques continuent à freiner considérablement le processus. Sur le terrain, la situation a peu changé : les communautés continuent à être victimes de violations de leurs droits et ont beaucoup de difficultés à récupérer leurs terres malgré les décisions juridiques.

Notre action

Dans le cadre d’un contexte post-conflit particulièrement décisif pour la reconstruction du pays, Solsoc, en collaboration avec FOS et IFSI, cherche à renforcer une série  d’acteurs de la société civile qui développent différentes alternatives sociales, politiques et économiques. Avec des organisations partenaires locales, nous cherchons à créer des conditions de travail et de vie dignes pour les travailleurs et les populations marginalisées. Dans le contexte colombien, il est également important de renforcer les capacités  de mobilisation et d’action des mouvements sociaux au niveau national et international. L’objectif est la reconnaissance politique et sociale d’acteurs tels que les syndicats, le mouvement paysan, les communautés locales ainsi que de nouvelles formes d’expression sociale et politique, afin qu’ils participent à la construction d’une nouvelle nation colombienne, respectueuse des droits humains et du droit international.

2

ORGANISATIONS PARTENAIRES COLOMBIENNES

7

ORGANISATIONS LOCALES SOUTENUES

1.7

MILLION D'EUROS D'APPORT FINANCIER DE SOLSOC

Témoignage

En 2016, j’ai accepté l'invitation de ma tante Beatriz à suivre une formation appuyée par l'IPC et l'Association Terre et Paix à Apartadó. Je suis très reconnaissante d’avoir été sélectionnée pour  participer en tant que représentante des personnes déplacées et réclamants de terres.J’ai également participé à la réunion du mouvement latino-américain « Terre, Mémoire et Paix » à Medellín et à la marche pour la paix à Bogota. Autant d'expériences qui m'ont aidée à réaliser l'importance de la défense de nos droits en tant qu’êtres humains.

Diana Carolina Mestra Tordecilla, RECLAMANTE DE terres A APARTADO

Nos partenaires

Soutenus par

En utilisant le site Internet ayant pour URL www.solsoc.be, vous consentez à ce que les cookies puissent être placés sur votre appareil conformément à la présente Politique d'Utilisation des Cookies.
J'accepte