Burkina-Faso

Contexte

Depuis 2018, le Burkina Faso fait face à des attaques quasi quotidiennes contre tout ce qui représente l’État, ainsi qu’à une vague de plus d’un million de réfugié·e·s fuyant l’insécurité. La situation économique se détériore également. La politique de plus en plus libérale du gouvernement favorise le secteur des mines au détriment d’autres branches comme l’agriculture, porteuse d’emplois et de souveraineté alimentaire.

 

Notre action

Solsoc et ses partenaires burkinabés l’ONG ASMADE et le syndicat UCRB travaillent ensemble à étendre la protection sociale, favoriser la création d’emplois durables et améliorer les droits des travailleur·euse·s de l’économie informelle et du monde rural, en particulier les jeunes et les femmes. Ainsi, le programme soutien le CARTPL (Collectif des Associations de Restauratrices et Transformatrices des produits locaux) dont les membres ont intégré plusieurs espaces de décisions mis en place par la mairie de Ouagadougou.

Avec l’appui d’Horval, le programme renforce une plateforme de fédération syndicale du secteur agro-alimentaire. Malgré l’insécurité qui règne au Burkina, les syndicats partenaires ont poursuivi leur progression. En fin 2019, ceux-ci comptaient 23.891 affilié·e·s.

Avec l’appui des mutualités Solidaris, Solsoc et les organisations partenaires UMUSAC et UCRB se mobilisent pour étendre la protection sociale. Depuis le début du programme, le nombre de personnes couvertes par l’une des mutuelles de santé du programme a plus que doublé.

3

ORGANISATIONS PARTENAIRES BURKINABES

90

ORGANISATIONS LOCALES SOUTENUES

2

MILLIONS D'EUROS D'APPORT FINANCIER DE SOLSOC EN 5 ANS

Témoignage

Du néant, je suis devenue entrepreneuse. Avant, je cherchais à travailler chez quelqu’un. En tant que femme, je ne réalisais pas que je pouvais gérer une équipe, incluant même des hommes. Grâce à l’accompagnement de l’ONG ASMADE, partenaire de Solsoc, j’ai participé à plusieurs formations en appui organisationnel et bénéficié d’un appui en matériels de productions de base. Nous avons créé une entreprise sociale dont la raison principale est le bien-être de tous les employés. Ce sont les membres du groupement qui travaillent dans l’entreprise et à la fin de l’année, les bénéfices sont partagés avec tous, même ceux qui ne travaillent pas. Aujourd’hui notre groupement compte 26 membres, dont 20 femmes et 6 hommes.

Mamounata Kargougou, présidente de l'association CARTPL

Nos partenaires

Soutenus par

En utilisant le site Internet ayant pour URL www.solsoc.be, vous consentez à ce que les cookies puissent être placés sur votre appareil conformément à la présente Politique d'Utilisation des Cookies.
J'accepte