banniere

Partenaire de changement

Accueil du site > Action Sud > République Démocratique du Congo

République Démocratique du Congo

DES CADRES DE CONCERTATION POUR LE DÉVELOPPEMENT

L’année 2013 en RDC a été marquée par l’organisation, à l’initiative du Président de la République, de concertations nationales, au cours desquelles la décision a été prise de faire entrer la Société Civile (SC) dans le futur gouvernement. A l’Est du pays la victoire militaire des Forces Armées de la RDC, avec l’appui de la communauté internationale, sur les rebelles du Mouvement du 23 mars (M23) donne un nouvel espoir de retour à la paix et réhabilite les circuits d’échanges et de commercialisation entre les zones agricoles et les centres de consommation. La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a été restructurée. Elle compte désormais en son sein des acteurs de la société civile. Mais les élections locales, premier échelon de la démocratie, sont encore postposées et ce, depuis plus de deux ans. Dans le secteur agricole, même si les budgets affectés au développement de l’agriculture, intégrant les organisations paysannes, ont été revus à la hausse, l’agrobusiness prend le pas au détriment de l’agriculture familiale. Le risque de voir disparaitre, dans certaines régions, les petits producteurs agricoles est réel.

République Démocratique du Congo

La République Démocratique du Congo, pays le plus vaste d’Afrique Centrale est, paradoxalement, l’un des deux pays les plus pauvres au monde (la RDC occupant la 186e place au classement de l’IDH) alors qu’avec son potentiel économique considérable, il pourrait être un des moteurs économiques de l’Afrique. Ses besoins en matière de maintenance et de reconstruction sont énormes mais ses institutions restent faibles. Sa fiscalité est limitée et sa gouvernance préoccupante. Malgré certains progrès, de nombreuses communautés vivent dans des conditions précaires, avec peu d’accès à des services publics compétents et de qualité aux marchés pour y acheter ou y vendre biens et produits. L’urgence humanitaire est toujours d’actualité dans les zones les plus instables où la résurgence de conflits représente encore un risque majeur et le taux de violences sexuelles est très élevé.

En RD Congo, Solidarité Socialiste soutient à l’Equateur le Crafop, au Nord et Sud Kivu, la Plate-forme Diobass et à Kinshasa le Cenadep . Ces quatre organisations sont regroupées au sein du Réseau Pour la Promotion de la Démocratie et des Droits Economiques et Sociaux (PRODDES). Ensemble, ce sont trois Fédérations paysannes, 15 réseaux d’organisations urbaines, 12 d’organisations rurales et une vingtaine d’associations qu’ils accompagnent. Le PRODDES est partie intégrante de la société civile congolaise et y joue un rôle actif.



L’année 2013 marque l’implication des organisations congolaises partenaires de Solidarité Socialiste au sein des cadres de concertation et des synergies de la société civile de leur milieu respectif. Différents éléments du contexte (participation de la Société Civile au Gouvernement, à la CENI, dans diverses commissions parlementaires…) donnent encore plus de sens à leur action. Elles vont pouvoir renforcer tous les lieux de concertations en lien avec leurs thématiques de travail (protection sociale et accès à une santé de qualité, bonne gouvernance, organisation d’élections transparentes, participations citoyennes, soutien à l’agriculture familiale,…), aux niveaux local, provincial et national et contribueront à alimenter le travail des représentants de la Société Civile au Gouvernement et au Conseil Economique et Social qui y porteront leurs positions et revendications.

Le réseau PRODDES, organisateur du Forum Social Africain

Dakar, juillet 2012, la décision est prise : le 6e Forum Social Africain (FSA) s’organisera du 17 au 20 janvier 2013 à Kinshasa. Les organisations partenaires de Solidarité Socialiste, le CENADEP à Kinshasa, le CRAFOP, en Equateur et la Plate-forme DIOBASS au Sud Kivu, regroupés au sein d’un réseau et le PRODDES (Promotion de la Démocratie et des Droits Economiques et Sociaux), étaient à l’initiative de l’organisation de ce Forum Social Africain, en tant que membre du Comité local d’Organisation (secrétariat du Forum Social Congolais). Au cours de ces trois journées de travaux, les participants, soit une quinzaine de délégations africaines, ont pu analyser et débattre des causes de la dégradation sociale et économique en Afrique. Mais aussi et surtout, proposer des alternatives concrètes en construisant des alliances avec les organisations de toute l’Afrique sur les thématiques des droits sociaux, de la démocratie, de la paysannerie, du genre, de la paix et de la sécurité. Ces revendications et alternatives seront, en outre, portées au Forum Social Mondial de Tunis en mars 2013. Un moment fort de luttes communes à toute l’Afrique pour un monde meilleur et plus juste !

Sur le même sujet

LE CROCO,

La newsletter qui a du mordant !

Voir les archives
S'abonner

Soutenez nos actions, faites un don sur le CCP IBAN BE42-0000-0000-5454

Solidarité Socialiste - FC&D asbl | rue Coenraets 68 | 1060 Bruxelles - Tél : +32 (0)2/505.40.70 | Fax : +32 (0)2/512.88.16
| Plan du site | Contactez-nous - Site réalisé par Cassiopea sous Spip