banniere

Partenaire de changement

Accueil du site > Actualités > Made In Illegality

Made In Illegality

Stop aux relations économiques de la Belgique avec les colonies israéliennes !

20 ans après les Accords d’Oslo, l’objectif de la création d’un État palestinien, aux côtés de l’État israélien, apparaît plus éloigné que jamais. La confiscation de territoires palestiniens au profit de la colonisation israélienne a pris une ampleur sans précédent depuis leur occupation militaire en 1967.

Malgré la reconnaissance du caractère illégal au regard du droit international de la politique israélienne de colonisation et la condamnation unanime de la communauté internationale, rien n’a permis jusqu’ici d’y mettre un terme. Le fait que les condamnations internationales n’aient jamais été accompagnées de mesures de pressions à l’encontre du gouvernement israélien explique qu’elles n’aient jamais empêché Israël de poursuivre sa politique de colonisation. Plus grave, il apparaît que l’attitude de l’UE et de ses États membres, dans leurs relations économiques avec les colonies israéliennes, contribue à l’expansion de ces dernières, qui tirent un profit considérable des échanges commerciaux avec le marché européen.

L’avis de la Cour internationale de Justice (CIJ) de juillet 2004, condamnant la construction du Mur en territoire palestinien, a permis de rappeler les obligations juridiques des pays tiers de ne pas reconnaître ni de prêter aide ou assistance au maintien d’une situation illégale et de faire respecter le droit international. Cet arsenal juridique est le fondement de la présente campagne destinée à mettre un terme à toute relation avec l’économie de la colonisation israélienne. De plus en plus de décisions d’États membres de l’UE (Royaume-Uni, Suède, Pays-Bas, Allemagne…) ou autres (Norvège, Nouvelle-Zélande…) viennent conforter la prise en compte de ces obligations. L’UE, à travers la Commission européenne, a également entamé la mise en conformité de sa politique avec le droit international et le droit européen, en adoptant, durant l’été 2013, des lignes directrices qui excluent de ses financements les entités israéliennes présentes dans les colonies et les activités qui y sont menées.

Les sociétés civiles palestinienne, israélienne et internationale accomplissent un travail méticuleux pour identifier les entités européennes, publiques et privées, qui entretiennent des relations financières, économiques et commerciales avec les colonies israéliennes.

Aujourd’hui, la Belgique doit prendre conscience de ses obligations juridiques qui lui interdisent toute participation au maintien d’une situation illégale. Ces obligations impliquent de rompre tout lien financier, économique et commercial avec la colonisation israélienne.

C’est dans ce sens que la principale mesure préconisée par les organisations signataires de la campagne « Made in Illegality » est l’adoption d’une législation belge et européenne qui interdise l’importation des produits des colonies. D’autres mesures, préconisées dans les conclusions, consistent notamment pour le gouvernement belge à :

  • dissuader les entreprises belges d’entretenir une quelconque relation commerciale et d’investissement avec les colonies ;
  • exclure les colonies des accords bilatéraux et de coopération de la Belgique avec Israël.

Lancée à Bruxelles le 27 février 2014, la campagne Made in Illegality offre à la société civile belge et européenne un nouvel instrument pour en finir avec l’inaction des Etats européens et de l’Union européenne vis-à-vis de la politique d’occupation et de colonisation d’Israël. Coordonnée au niveau national belge par le CNCD-11.11.11, son homologue flamand 11.11.11 et la Fédération internationale des Ligues des droits de l’Homme( FIDH), la campagne regroupe un peu plus d’une vingtaine d’organisations de développement, de paix, de défense des droits de l’homme et de syndicats, dont Solidarité Socialiste.

Voir en ligne : Site officiel de la campagne

LE CROCO,

La newsletter qui a du mordant !

Voir les archives
S'abonner

Soutenez nos actions, faites un don sur le CCP IBAN BE42-0000-0000-5454

Solidarité Socialiste - FC&D asbl | rue Coenraets 68 | 1060 Bruxelles - Tél : +32 (0)2/505.40.70 | Fax : +32 (0)2/512.88.16
| Plan du site | Contactez-nous - Site réalisé par Cassiopea sous Spip