banniere

Partenaire de changement

Accueil du site > A la Une > Israël occupe la Palestine, je sanctionne

Israël occupe la Palestine, je sanctionne

Israël occupe la Palestine, je sanctionne. Trop souvent, nous nous sentons impuissants devant les injustices du monde, et pourtant chacun d’entre nous désire pouvoir "faire quelque chose". Un petit dépliant, réalisé par l’Association Belgo-Palestinienne (ABP), propose une série de faits pour comprendre et quelques pistes pour agir et apporter notre petite pierre à l’action pour une solution juste au conflit isréalo-palestinien.

Israël occupe la Palestine...

Dans le cadre du processus de Barcelone, l’Union européenne (UE) a signé un Accord d’association avec Israël, ratifié en 1999, le faisant bénéficier ainsi de tarifs douaniers préférentiels pour ses exportations vers les pays membres de l’UE. Cependant, deux articles fondamentaux de cet accord d’association sont violés par l’Etat israélien :

- L’article 83 qui prévoit que seuls les produits issus du territoire d’Israël peuvent bénéficier d’un tarif douanier préférentiel. En effet, de nombreuses marchandises agricoles et industrielles, déclarées israéliennes, proviennent en fait des colonies implantées dans les Territoires palestiniens. De même, des sociétés israéliennes implantées dans les colonies contournent la législation en domiciliant leur siège en Israël ou en utilisant des sociétés de commercialisation situées en Israël.

- L’article 2 qui fonde les relations entre les signataires sur "le respect des droits de l’Homme et des principes démocratiques". Mais en poursuivant l’occupation militaire et la colonisation des territoires palestiniens, en construisant un mur de séparation sur le sol palestinien, en contrôlant l’accès aux territoires autonomes, ces conditions ne sont pas remplies.

L’Union européenne n’a jamais voulu suspendre cet accord malgré les nombreuses violations par Israël du droit international, des droits de l’Homme, ainsi que de ses propres règles stipulées dans l’accord lui-même. Au contraire, l’UE a décidé, en juin 2008, le "rehaussement" de ses relations avec Israël dans les volets politique, économique et social, comprenant aussi les questions judiciaires, sécuritaires, etc., élevant Israël au statut de quasi-membre de l’Union européenne.

En ne réagissant pas à la situation dramatique qui prévaut dans les Territoires palestiniens occupés, aux violations constantes du droit international et humanitaire par Israël, l’UE et tous les pays membres se rendent complices de cet état de fait et violent le droit communautaire et le droit international.

... je sanctionne

L’Association Belgo-Palestinienne et Solidarité Socialiste vous proposent de faire entendre votre voix !

Des cartes postales sont à votre disposition pour interpeller M. Karel de Gucht, Ministre des Affaires étrangères, et Mme Benita Ferrero-Waldner, Commissaire européenne aux Relations extérieures. Vous pouvez les commander, ainsi que le dépliant qui les accompagne, auprès de l’Association Belgo-Palestinienne : par e-mail ou par téléphone au 02/223.07.56.

Trois actions sont en fait possibles :

- 1. Vous pouvez demander à M. de Gucht et à Mme Ferrero-Waldner, grâce aux cartes postales que vous recevrez la suspension de l’Accord d’association UE-Israël tant que seront violés les articles 2 et 83, ainsi que la suspension des négociations relatives au "rehaussement" des relations entre l’Union européenne et Israël tant qu’Israël ne respecte pas le droit international.

- 2. Vous n’achetez plus de produits issus des colonies israéliennes (labellisés "West Bank"), ni tout autre produit israélien tant que ceux-ci seront vendus sans indication de leur provenance exacte, et vous en informez le directeur commercial de votre supermarché (grâce une carte postale qui vous sera fournie avec les deux autres).

- 3. Vous expliquez autour de vous les raisons de votre attitude et vous envoyez à l’Association Belgo-Palestinienne la carte jointe à cet effet en soutien à cette campagne : le 30 mars 2009, à l’occasion de la journée de la Terre, l’ABP et Solidarité Socialiste interpelleront, en votre nom, le Ministre des Affaires étrangères ainsi que la Commission européenne, et lui remettront ces cartes.

Merci pour votre collaboration !

LE CROCO,

La newsletter qui a du mordant !

Voir les archives
S'abonner

Soutenez nos actions, faites un don sur le CCP IBAN BE42-0000-0000-5454

Solidarité Socialiste - FC&D asbl | rue Coenraets 68 | 1060 Bruxelles - Tél : +32 (0)2/505.40.70 | Fax : +32 (0)2/512.88.16
| Plan du site | Contactez-nous - Site réalisé par Cassiopea sous Spip