banniere

Partenaire de changement

Accueil du site > Action Belgique > Elections au Honduras : lettre ouverte

Elections au Honduras : lettre ouverte

La FGTB, Solidarité socialiste, la CSC et WSM adressent une lettre ouverte au ministre des Affaires étrangères pour demander au gouvernement belge de ne pas reconnaître les élections illégales au Honduras prévues ce dimanche 29 novembre. Au nom de leurs organisations, Luc Cortebeeck (CSC), Rudy De Leeuw (FGTB), Thibaut Michot (Solidarité Socialiste) et André Kiekens (WSM) se disent indignés par les violations persistantes des droits démocratiques et syndicaux au Honduras. Le gouvernement actuel est arrivé au pouvoir par un coup d’Etat, il n’a donc pas la légitimité d’organiser les élections prévues ce dimanche. Ils demandent au gouvernement belge de ne pas reconnaître ces élections et de prendre en considération les éléments suivants :

- le retour inconditionnel de Manuel Zelaya en tant que président du Honduras,
- ne pas reconnaître les élections du 29 novembre,
- ne pas envoyer d’observateurs internationaux dans l’objectif de superviser le processus électoral,
- augmenter la pression politique et économique sur le gouvernement en place,
- n’entretenir aucun contact avec le gouvernement actuel ni avec ses représentants,
- suspendre le SPG + pour le Honduras,
- retirer le statut d’ambassadeur à M. Ramon Espinoza Custodio en tant qu’ambassadeur du Honduras en Belgique,
- appuyer la convocation d’une « assemblée constituante ».

Word - 268.5 ko
Lettre ouverte au ministre des Affaires étrangères de Belgique
LE CROCO,

La newsletter qui a du mordant !

Voir les archives
S'abonner

Soutenez nos actions, faites un don sur le CCP IBAN BE42-0000-0000-5454

Solidarité Socialiste - FC&D asbl | rue Coenraets 68 | 1060 Bruxelles - Tél : +32 (0)2/505.40.70 | Fax : +32 (0)2/512.88.16
| Plan du site | Contactez-nous - Site réalisé par Cassiopea sous Spip