banniere

Partenaire de changement

Accueil du site > Actualités > Conférence de presse au Burundi sur la CAM et les mutuelles de santé des (...)

Conférence de presse au Burundi sur la CAM et les mutuelles de santé des caféiculteurs.

Communiqué de presse de notre partenaire burundais, la FEMUSCABU.

C’est la toute première sortie médiatique que la Fédération des Mutuelles de santé des Caféiculteurs du Burundi (FEMUSABU), partenaire de Solidarité Socialiste, a organisé, mercredi 26 mars 2014 à City Hill Hôtel à Bujumbura. Cette conférence de presse à l’intention des journalistes et des différents acteurs du secteur de santé et protection sociale du Burundi avait pour objectif d’informer l’opinion publique et internationale sur la dichotomie entre les mutuelles de santé des caféiculteurs du Burundi et la Carte d’assistance médicale (CAM) promue par le gouvernement, et les pistes de sortie de cette dichotomie.

Comme l’a indiqué le président de la FEMUSCABU, Monsieur jean Berchmans HAVYARIMANA, les mutuelles de santé des caféiculteurs connaissent un regain d’intérêts auprès des paysans caféiculteurs, après un coup dur leur infligée par l’avènement de la CAM (carte d’assistance médicale).

Les chiffres montrent en effet qu’en 2011-2012, plus de 15000 ménages selon les données fournies par le président de la FEMUSCABU avaient la carte d’adhérent à une mutuelle de santé. Cela représentait plus de 100000 bénéficiaires réparties à travers tout le pays, à l’exception des provinces Ruyigi, Cankuzo et Bujumbura dite rural qui ne sont pas inclus dans la zone du programme.

Ce dynamisme au sein des mutuelles a subi un rude coup à cause de la CAM et le nombre d’adhérents aux mutuelles à connu une chute remarquable, passant de 15874 à 11602 ménages bénéficiaires. Cependant, les faiblesses qui ont caractérisé la CAM en 2012 ont reprise très significative d’adhésion aux mutuelles de santé en 2013, avec un chiffre record de 16099 ménages-bénéficiaires, selon les chiffres révélés lors de cette conférence de presse. Les renouvelants ont aussi augmenté. Pour le président de la FEMUSCABU, les retards du gouvernement à payer les coûts de soins liés à l’utilisation de la CAM aux formations sanitaires, les difficultés liées à l’utilisation de cette carte surtout pour les transferts des malades en situation d’urgence, le payement des factures sous forme de forfaits, tels sont les grands défis de la CAM.  Les responsables de la FEMUSCABU promettent de poursuivre les activités de plaidoyer et de sensibilisation afin de renforcer les mutuelles de santé existantes.

Sur ce plan, la FEMUSCABU, en collaboration avec les autres acteurs non étatiques, voudrait poursuivre le dialogue déjà amorcé avec les acteurs étatiques, au travers de la plateforme des mutuelles de santé du Burundi (PAMUSAB), sur la mise en place d’une assurance maladie universelle. Jean Berchmans HAVYARIMANA estime en effet que le gouvernement qui affiche aujourd’hui une volonté de mettre en place l’assurance maladie universelle, doit se baser, pour réussir ce pari, sur les acquis déjà existants et les acteurs qui ont déjà prouvé leur viabilité et efficacité.

Le Secrétaire Général de l’ADISCO et président la plateforme des mutuelles de santé du Burundi, Monsieur Deogratias NIYONKURU, a apprécié le pas franchi par la FEMUSCABU dans la prise en mains de leurs responsabilités. Il en a profité pour exhorter le gouvernement du Burundi à collaborer étroitement avec toutes les parties prenantes dans la mise en place de l’assurance maladie universelle. Et le Secrétaire Exécutif Permanant du Conseil Nationale de la Protection Sociale qui participait à cette conférence de presse et qui avait représenté le gouvernement, s’est voulu rassurant quant à cette collaboration souhaitée par les différents acteurs.

Jonas Eric UWIZERA

Mots-clefs associés

Pays : Burundi

Thématiques : Protection Sociale

LE CROCO,

La newsletter qui a du mordant !

Voir les archives
S'abonner

Soutenez nos actions, faites un don sur le CCP IBAN BE42-0000-0000-5454

Solidarité Socialiste - FC&D asbl | rue Coenraets 68 | 1060 Bruxelles - Tél : +32 (0)2/505.40.70 | Fax : +32 (0)2/512.88.16
| Plan du site | Contactez-nous - Site réalisé par Cassiopea sous Spip