Communiqué de presse 12/06/2013
Solidarité Socialiste

Contact presse : Ioanna Gimnopoulou
igimnopoulou@solsoc.be
02/505 40 83

Colombie : encore trois défenseurs des droits humains menacés de mort

Trois leaders de l’organisation« Tierra y Vida », mouvement de victimes pour la restitution et l’accès à la terre, soutenu par le programme de Solidarité Socialiste dans la ville d’Apartado, en Colombie, ont été directement menacés de mort par des groupes paramilitaires. Carmen Palencia, Présidente de l’Association, avait déjà été victime, il y a quelques années, d’un attentat qui a failli lui coûter la vie. Dans cette zone bananière d’Uraba, on compte déjà, depuis l’approbation de la loi pour la restitution des terres de 2011, 13 leaders assassinés.

Selon les sources des ONG, ces attaques émanent de groupes paramilitaires illégaux travaillant en cheville avec des entreprises bananières, des éleveurs de bétail et des hommes d’affaires dont ils protègent les intérêts. Ces menaces sont liées au travail réalisé par l’Association « Tierra y Vida » dans le cadre de la nouvelle loi de restitution des terres. Loi qui met en péril les gros propriétaires terriens qui n’hésitent pas à employer des groupes illégaux pour intimider les populations et leurs défenseurs afin d’arrêter les processus de restitutions des terres.

Solidarité Socialiste, aux côtés des organisations de la société civile colombienne, dénonce ces pratiques et demande qu’elles fassent l’objet de condamnations, tant en ce qui concerne leurs commanditaires que leurs exécutants.


Solidarité Socialiste - F.C. & D. asbl
rue Coenraets, 68 - 1060 Bruxelles
T: 32 (2) 505.40.70 / F: 32 (2) 512.88.16
www.solsoc.be / fcd@solsoc.be
Banque de la Poste 000-0000054-54