CP du 17/09/2015
Solidarité Socialiste

Contact presse : Ioanna Gimnopoulou
igimnopoulou@solsoc.be
02/505 40 83

Burkina Faso : Solidarité Socialiste condamne la prise de pouvoir par la force ce mercredi 16 septembre

Solidarité Socialiste déplore le coup d’État mené par le Régiment de Sécurité Présidentielle (RSP) hier soir, à moins d’un mois des élections législatives et présidentielles qui devaient mettre fin au régime de transition le 11 octobre prochain.

Ce matin, après avoir pris en otage le président Michel Kanfando ainsi que plusieurs membres de son gouvernement au sein même du palais présidentiel, le RSP a déclaré avoir dissout le gouvernement de transition et créé un Conseil National de la Démocratie. Le général de brigade Gilbert Diendéré, ancien chef d’état-major particulier de l’ancien président Blaise Compaoré, a été proclamé président de ce Conseil, auquel est désormais confiée l’organisation des élections.

A l’instar de la communauté internationale, de la société civile burkinabé et du gouvernement de transition, Solidarité Socialiste appelle à la libération des personnes arrêtées et à la remise en place des autorités de la transition afin qu’elles puissent assurer leur mission de façon démocratique jusqu’aux élections d’octobre.

Solidarité Socialiste en profite également pour réaffirmer son soutien à ses partenaires et à la société civile burkinabé dans son ensemble qui, forte, peut rester garante d’une véritable démocratie.


Solidarité Socialiste - F.C. & D. asbl
rue Coenraets, 68 - 1060 Bruxelles
T: 32 (2) 505.40.70 / F: 32 (2) 512.88.16
www.solsoc.be / fcd@solsoc.be
Banque de la Poste 000-0000054-54