CP du 15/05/2018
Solidarité Socialiste

Contact presse : Aurore Schreiber
aschreiber@solsoc.be
02/505 40 79

Solsoc condamne le massacre de la population civile de Gaza

Ce lundi 14 mai 2018, selon les derniers chiffres, 60 palestiniens qui manifestaient à la frontière de la bande de Gaza ont été tués et 2.400 personnes ont été blessées par les balles de l’armée israélienne, parmi elles des nombreux mineurs d’âge. C’est avec grande tristesse et indignation que nous avons appris le décès de Ahmed A Aladini, un coordinateur de Ma’an Gaza, une organisation partenaire de Solsoc soutenue par la coopération belge, qui a été tué dans les affrontements. Nous présentons nos sincères condoléances à sa famille et à ses proches, ainsi qu’aux familles de toutes les personnes décédées dans les manifestations.

Comme tous les vendredis depuis le 30 mars, les Gazaouis, hommes, femmes, jeunes, enfants ont afflué pour « la marche du grand retour » (1) qui se clôture aujourd’hui. Hier, le bilan humain était le plus lourd depuis le début du mouvement, dont on dénombre au total plus de 100 personnes tuées et 7900 blessées.

Au même moment, le gouvernement israélien fêtait en grandes pompes le déménagement de l’Ambassade américaine à Jérusalem.

Solsoc encourage les autorités belges et européennes à réagir contre ce nouveau massacre et dénonce cette provocation indécente du Président américain, Donald Trump, à la veille du Ramadan. Solsoc réitère son appel vers la communauté internationale pour qu’elle exige la levée immédiate du blocus imposé sur Gaza.

Notre ONG s’inquiète de la suite des évènements et manifeste son soutien à la population civile gazaoui, qui vit une situation humanitaire de plus en plus alarmante et intenable, et plus généralement aux organisations de la société civile palestinienne qui luttent au quotidien pour faire reconnaitre les droits des Palestiniens et pour que soit respecté le Droit international au travers des recommandations de l’ONU.


Lire le communiqué de presse du CNCD
Mobilisez-vous pour Gaza aujourd’hui, à 18h, au carrefour de l’Europe


(1) À l’initiative d’une vingtaine d’organisation de la société civile, l’objectif du mouvement était d’installer des tentes à une distance de 700 à 1000 mètres de la frontière, donc hors de la « no-go zone » de 500 mètres, unilatéralement imposée par Israël, et de s’y installer du 30 mars, Journée de la Terre, au 15 mai, jour de commémoration de la Nakba, l’impossibilité du retour des exilés palestiniens en 1948, littéralement la « catastrophe » en arabe.


Solidarité Socialiste - F.C. & D. asbl
rue Coenraets, 68 - 1060 Bruxelles
T: 32 (2) 505.40.70 / F: 32 (2) 512.88.16
www.solsoc.be / fcd@solsoc.be
Banque de la Poste 000-0000054-54